Primeurs 2018

14 juin 2019

Rendez-vous annuel, nous avons présenté notre millésime 2018 début avril au Château Petit Val à Saint Emilion. 

Que dire de la campagne 2018? L’année aura été marquée par un hiver chaud et pluvieux. Des épisodes de grêle en mai qui n’ont fort heureusement pas impacté le vignoble et enfin un temps sec et ensoleillé au printemps qui a permis aux raisins d’arriver à maturité. 

    

Nous avons du faire face à un mildiou très virulent avec un fort niveau de pression qui s’explique par des conditions climatiques favorables et un climat propice à la contamination. Le mildiou se reconnait aux petites taches noirâtres et au feutrage blanchâtre qu’il provoque respectivement sur le dessus et le dessous des feuilles. Très vite, les taches vont commencer à brunir, s’étendre aux fruits et à les faire pourrir. Ce fut par conséquent un véritable combat.

Les vendanges en octobre laissaient présager un millésime très aromatique et de qualité. 

Bilan des Primeurs : notre millésime 2018 a été très bien accueilli : mûr, bien rond avec des tanins fondus. Un bel équilibre pour une belle réussite! 

 

Vendanges 2018

28 septembre 2018

2018 : Complexité et richesse aromatique

Tous les ans, les caprices de la météo conditionnent les récoltes viticoles, et l’année 2018 ne fait pas exception à la règle.

Si 2017 avait été marquée par un gel inattendu, l’année 2018 a elle aussi connu des conditions climatiques exceptionnelles : près de la moitié de la pluie de l’année est tombée en 3 mois, entre Janvier et Mars, suivie de plusieurs épisodes de grêle au printemps.

Heureusement, dès la mi-Juillet, les fortes chaleurs se sont installées, et ont perduré jusqu’en Septembre. La vigne aime le soleil, sécheresse et canicule font souffrir d’autres productions agricoles, mais font plutôt du bien aux vignobles, permettant la bonne maturation des raisins.

Château Ogier de Gourge, récolte, vin bio, production, domaine viticole, vignoble

 

Ces conditions quasiment tropicales ont toutefois favorisé le développement du mildiou, particulièrement virulent cette année, comme la France n’en avait pas connu depuis 50 ans !

À Ogier de Gourgue, un soin encore plus méticuleux qu’habituellement a été apporté à la vigne, car l’Agriculture Biologique ne tolère l’utilisation des traitements fongicides les plus efficaces qu’en quantité limitée.

C’est décidé, nous vendangerons les Merlots le 03 Octobre, puis les Cabernets sauvignon la semaine suivante.

Château Ogier de Gourge, récolte, vin bio, production, domaine viticole, vignoble

 

Château Ogier de Gourge, récolte, vin bio, production, domaine viticole, vignoble

 

Château Ogier de Gourge, récolte, vin bio, production, domaine viticole, vignoble

 

Après récolte, les volumes obtenus, même s’ils n’atteignent pas ceux des années les plus fournies, sont satisfaisants. 165 hl en cuves, qui révèlent déjà des arômes intenses et une belle fraîcheur.

De l’avis général, et malgré ces conditions climatiques très compliquées, 2018 présente les caractéristiques d’un très bon millésime, très aromatique, la qualité sera au rendez-vous.